?

Vous tes

Espace
emploi

Rongeurs aquatiques nuisibles

Accueil > Coup de projecteur > Rongeurs aquatiques nuisibles

Avec ses rivières, son paysage bocager et agricole, son climat tempéré, le Bocage Mayennais est un territoire favorable à la prolifération des rongeurs aquatiques envahissants.

On distingue principalement deux espèces de rongeurs aquatiques nuisibles : le ragondin et le rat musqué. Originaires d'Amérique du nord, ils ont été introduits en France au début du 20ème siècle pour la production de leur fourrure. La crise de 1930 a provoqué la disparition de ces élevages. Des lâchers et des évasions ont permis aux deux espèces de vivre dans de bonnes conditions.Ces espèces n'ont pas de prédateurs en France ni d'agent pathogéne connu.

Le ragondin

Le ragondin est un gros rongeur brun roux,avec de grandes moustaches et des incisives oranges très visibles. Ses pattes postérieurs sont palmées et sa queue est de section ronde. C'est un rongeur herbivore; son régime est constitué de céréales ( comme le maïs et le blé) , de racines et d'herbes. Il peut toutefois manger des moules d'eau douce et des écrevisses. 

  • Taille du corps: 40 à 60 cm
  • Taille de la queue: 30 à 40 cm
  • Poids : 5 à 10 kg
  • Reproduction: 2 à 3 fois par an ( un couple peut engendrer 90 descendants en 2 ans)

Le rat musqué

Le rat musqué est de couleur brune au dessus très clair. Ses pattes ne sont pas palmées mais elles possédent de petits poils natatoires.Sa queue est plate. Il fréquente les secteurs abandonnés par les ragondins. Il est herbivore mais peut aussi se nourrir de certains animaux aquatiques pendant l'hiver.

  • Taille du corps: 30 à 35 cm
  • Taille de la queue: 20 à 25 cm
  • Poids: 0.8 à 1.5 kg
  • Reproduction: 3 portées par an ( un couple peut avoir jusqu'à 420 descendants en 2 ans)

Les impacts sur la santé publique

Les rongeurs aquatiques envahissants sont porteurs de nombreuses maladies transmissibles à l'homme.

  • La leptospirose: transmise par les muqueuses ou les plaies; cette maladie débute par une forte fièvre, maux de tête et douleurs musculaires; mais elle peut aussi évoluer vers une insuffisance rénale. On recense environ 600 cas par an en France métropolitaine;
  • La douve du foie: elle se caractérise par une forte fièvre, des vomissements et une douleur aigüe au niveau du foie.

Les impacts environnementaux

Les rongeurs occasionnent d'importants dégâts aux rivages et aux ouvrages. Ils participent fortement à l'érosion par l'effondrement et la mise à nu de ces berges. En consommant en grande quantité les végétaux aquatiques, ils détruisent les frayères et les lieux de nidification pour certains oiseaux d'eau.

Les impacts agricoles

Ces rongeurs engendrent de nombreux dégats aux cultures par la consommation des végétaux (environ 2kg par jour pour un ragondin adulte). Le cout agricole est estimé à 32.5€ par an et par individu.

Comment lutter ?

La mission de la communauté de communes du Bocage Mayennais est de garantir le bon état des végétaux et des cours d'eau, tout en préservant la biodiversité et la santé publique.La communauté de communes a pris en compte l'importance de lutter contre cette invasion;elle a mis en œuvre tous les moyens disponibles ( mise à disposition des piéges-cage supplémentaires pour les piégeurs) pour réduire les effets néfastes. On recense environ 60 piégeurs sur le territoire du Bocage Mayennais.  Chaque année, elle organise une journée de comptage des témoins de capture. Il faut rappeler que chaque propriétaire d'une zone susceptible d'abriter ces deux rongeurs est tenu de mettre en oeuvre une régularisation afin de réduire aux maximum les dégâts causés tant pour lui que pour la collectivité.Il peut le faire à l'aide de piégeage.

Autre coup de projecteur