?

Vous tes

Espace
emploi

Retour sur le Salon des « Métiers en actions »

Accueil > Entreprendre > Des synergies pour votre activité > Retour sur le Salon des « Métiers en actions »

Les « Métiers en Actions », le salon de la découverte des métiers « par le geste » se déroulait le 10 mai dernier à l’Espace Colmont de Gorron. 8 classes, de la 5e à la 3e, des collèges Louis Launay de Landivy, Francis Lallart et Sacré-Cœur de Gorron et Léo Ferré d’Ambrières-les-Vallées ont participé à cette manifestation. L’ITEP pro (Institut Thérapeutique Educatif Pédagogique à vocation Professionnelle) d’Andouillé et Valoren ont également accompagné des publics ; pour un total d’environ 260 participants.

Pour rappel, ce salon vise à accompagner le parcours d’orientation des collégiens du territoire tout en valorisant les métiers et les entreprises locales. Pour ce faire, les professionnels du territoire sont invités à « faire tester » leur métier par des petites tâches.

Les professionnels

17 professionnels et organismes de formation ont répondu à l’invitation de la Communauté de Communes : Joly Patisserie (Levaré), Crédit-Agricole (Gorron), Orela - Groupe JLC (Gorron), TME (Gorron), EHPAD Saint-Laurent (Gorron), , Amarillys (Gorron), Service environnement du Bocage Mayennais, Menuiserie Ledezert (Gorron), Belliard (Gorron), Ovoteam (Ambrières-les-Vallées), Sofivo-Armor Proteines (Pontmain), Fab'Academy du Pôle formation UIMM, Groupe Serap (Gorron), Atelier Coiffure Magali (Gorron), Transports Roche (Gorron), Gorron Frêt (Désertines).

Les jeunes ont pu tester la chaudronnerie plastique avec un professionnel d'Orela (Groupe JLC)

Les jeunes ont pu tester la chaudronnerie plastique avec un professionnel d'Orela (Groupe JLC)

Ce qu'il faut retenir

  • Les professionnels ont tout particulièrement souligné la forte implication des jeunes cette année ;
  • Au fil des ans, les professionnels proposent davantage de tâches et d’outils à utiliser ; ce qui est apprécié des jeunes et des enseignants ;
  • Des contacts ont été pris auprès de nouveaux acteurs afin d’élargir le champ des métiers présentés (PMI, agriculteurs…) ;