Vous êtes

Interview : Alexandre GALLIENNE, co-gérant de Prime Creation Events

Accueil > Entreprendre > Des synergies pour votre activité > Interview : Alexandre GALLIENNE, co-gérant de Prime Creation Events

Parlez-nous de votre parcours qui vous a conduit à entreprendre et à créer Prime Creation Events ?

Zaïd Le Manais, mon associé, et moi-même, nous sommes rencontrés sur un festival à Vitré, j’étais régisseur son et lui membre de l’organisation. Nous nous sommes tout de suite entendus et avons décidé un an plus tard, en 2016, de créer Prime Creation Events (PCE). Zaïd est vitréen et a un parcours atypique puisque son premier métier est pilote de ligne. Sa passion pour les spectacles lui est venue grâce à son engagement associatif. Curieux par nature, il s’est autoformé à la lumière. Ses compétences en informatique lui servent également pour développer la partie réseau et Wifi. Moi-même je suis originaire de Gorron et je travaille depuis de nombreuses années dans le secteur de l’événementiel.

Pouvez-vous présenter Prime Creation Events en quelques mots ?

Prime Creation Events est une société d’organisation d’événements basé à Gorron. Nous travaillons sur des salons, festivals, concerts, événements d’entreprise et sportifs… Nous accompagnons nos clients sur l’organisation générale : du traiteur à la sécurité, en passant par la technique son lumière vidéo.

Nous sommes actuellement 5 dans l’entreprise. Depuis 1 an et demi nous avons créé un service de WIFI évènementiel. La demande d’internet étant croissante sur les évènements, nous avons conçu un dispositif pour amener et diffuser internet sur les festivals ou autres.

Ce type de projet nous a également conduits à travailler sur le réseau internet d’entreprise et de chantiers ainsi que les équipements périphériques. C’est pourquoi aujourd’hui nous sommes spécialisés dans la création de serveurs informatiques, l’installation de caméras de surveillance, alarme anti-intrusions, téléphonie, WIFI et internet via 4G.

Nous intervenons dans la France entière : en région parisienne, au Parc des expositions ou salon de la défense, à Rennes à la Glaz Arena, à Menton à la Fête du Citron ; mais aussi en Mayenne pour différents événements culturels et sportifs comme le Motocross des Nations, les Foins de la Rue, le Festid’Al ou sur l’Espace Mayenne encore en construction.

Nous avons aussi la chance de parcourir le monde avec des projets qui peuvent se dérouler à Austin (Texas), Londres, Cologne, ainsi qu’en Martinique.

Et s’il fallait retenir une expérience parmi toutes celles-là ?

Parmi nos chantiers emblématiques, j’ai une préférence pour celui conduit à Pompidou à Paris. Il nous fallait organiser, en 3 semaines seulement, un événement accueillant 2000 personnes. Cela a nécessité l’embauche de 200 techniciens et la location de 8 semi-remorques de matériel son, lumière et vidéo. Ce projet a véritablement lancé la société et a permis de nous faire connaître dans le milieu de l’événementiel.

Comment faites-vous fasse à la crise sanitaire actuelle ?

Avec le contexte actuel, les événements sont tous annulés. Toutefois, nous connaissons aujourd’hui une demande croissante d’installation de caméras de surveillance, alarmes, installations de sonorisation éclairage et visio-conférence. Nous avons dû réorganiser le travail de notre équipe encore en partie au chômage partielle. PCE avait un planning très chargée en 2020 sur la partie événementielle, nous espérons un retour « à la normal » en 2022 minimum.

Quels sont vos projets pour l'avenir ?

Nous travaillons actuellement sur des déploiements WIFI et réseau internet dans plusieurs bâtiments recevant du public tel que l’Espace Mayenne. Nous avons aussi investi dans une scène de 120m2 pendant le confinement (cf. photo). Nous sommes prêts pour la saison culturelle prochaine (s’il y a…)

Selon vous, quels sont les atouts du Bocage Mayennais ?

J’ai toujours voulu créer notre société à Gorron, dont je suis originaire. Et oui je suis attaché à ma petite ville.

J’ajouterai que les loyers des bâtiments étant très accessibles, cela nous permet d’embaucher plus facilement. Nous sommes impressionnés par le dynamisme du bassin local notamment sur les plans culturel et économique.