Vous êtes

Espace
emploi

L'érosion

Accueil > Au quotidien > Urbanisme et environnement > L'érosion

L'érosion un processus naturel... mais pas que

L'érosion désigne le déplacement de sol ou de roche sous l'action combinée de la gravité et des éléments naturels tels que le vent, la pluie, le ruissellement de l'eau ou les vagues. Ce phénomène naturel entraîne le transfert progressif de grands volumes de matière depuis l'amont des bassins versants vers l'aval ( source : www.eaufrance.fr)

Ces processus qui se sont déroulés sur des temps longs sont à l'origine des paysages que nous connaissons aujourd'hui : sur plusieurs dizaines d'années, les montagnes ont été arasées, les vallées creusées. Par contre, à côté de ces rythmes lents, peuvent intervenir des phénomènes violents modifiant considérablement le paysage en quelques heures, voir en quelques minutes du fait d'un orage violent par exemple.L'érosion par l'eau est de plus en plus visible sur nos territoires. Au delà des impacts du déréglement climatique, elle est amplifiée par nos pratiques dégradantes : suppréssion des haies et des talus, disparition des zones humides, imperméabilisation des sols, pratiques culturales, modalités d'entretien des fossés..

Quelles solutions techniques face à l'érosion?

Les aménagements d'hydraulique douce visent à gérer les eaux pluviales le plus en amont possible afin de collecter et de favoriser leurs infiltrations dans le sol

Quelques exemples:

  • Les haies implantées en rupture de pente ou au sein des parcelles agricoles. Leur rôle sera renforcé si elles sont implantées sur un talus.
  • Les talus, les merlons ou billons de terre qui permettent de faire une barrière physique à l'écoulement d'eau.
  • Les bandes enherbées
  • Les zones tampons comme les mares, les retenues d'eau permettant de collecter l'eau;
  • Les prairies et bois inondables;
  • Les fascines (aménagements composés de branchages morts ou vivants permettant d'arrêter ou de diminuer l'écoulement de l'eau
  • les entrées de champs

La Communauté de Commune face à l'érosion

Les conséquences de ces phénomènes d'érosion peuvent être lourdes. Une coulée de boue peut mettre en péril la vie des personnes, causer des dommages matériels substantiels. Les responsabilités des propriétaires et/ou des exploitants des parcelles, mais aussi celles des collectivités peuvent être directement engagées. Sans avoir la prétention de maîtriser ces phénomènes, il s'agit à minima de mener une politique de prévention et de réduction des impacts de ces événements climatiques violents.

Mieux connaître pour mieux agir

Le territoire de la communauté de communes a fait l'objet d'une étude permettant d'identifier tous les secteurs à risque potentiel d'érosion. Chaque hiver, et plus précisément lors de chaque épisode pluvieux intense, cette étude est réactualisée par le technicien qui parcours le territoire pour localiser précisément les zones d'érosion. Tout ce travail de cartographie est precieux et permet de cibler les actions.

Accompagner

Si les zones critiques sont relativement aisées à identifier, la mise en place de solutions adaptées peut ne pas être simple : adhésion du propriétaire et de l'exploitant agricole, prise en compte des usages, des éventuels conflits de voisinage, difficultées techniques voir financières. La communauté de communes joue un rôle de médiateur comme conseiller technique.

Agriculteurs, particuliers, collectivités: tous acteurs face à l'érosion

Si la gestion de la majorité du territoire relève des agriculteurs, certaines pratiques contribuent aussi directement à l'érosion et tout un chacun peut avoir un rôle à jouer. Gestion des eaux pluviales en milieu urbain avec rétention à la parcelle; tendance à la généralisation de l'imperméabilisation des terrains privés pour une question de facilité d'entretien mais accélérateur et concentration des eaux vers un même point; entretien des fossés, des voiries; urbanisation..

Votre contact sur le Bocage Mayennais

Baptiste GERNOTtechnicien hydraulique douce 

baptistegernot@bocage-mayennais.fr - 02.43.05.37.86/ 06.16.52.66.01